Développer une lecture active et collaborative avec la narration transmedia

L’émergence de la narration transmedia constitue une opportunité pour attirer de nouveaux lecteurs et développer de nouvelles pratiques de lecture. Nous sommes au début de quelque chose, dont nous ne voyons pas encore clairement les contours. Mais comme enseignant documentaliste je veille sur ce phénomène et commence à diversifier mes pratiques pour tenir compte de ces nouvelles façons de raconter les histoires.

Henry Jenkins  dans son ouvrage "Convergence culture" écrit  :  « une histoire transmedia se développe sur plusieurs supports media, chaque scénario apportant une contribution distincte et précieuse à l’ensemble du récit. » Il ajoute que « cette nouvelle forme de narration permet de passer d’une consommation individuelle et passive à une consommation collective et active. » Après quelques mois de veille sur les contenus transmedia, j’ai réalisé pourquoi ce sujet m’intéressait tant. La réponse est dans la dernière phrase de Henry Jenkins. J’y vois un chemin nouveau pour faire accéder les jeunes à la connaissance et au plaisir de lire. Cela m’encourage à développer des passerelles entre les ressources disponibles  de mon fonds mais aussi à offrir une nouvelle démarche pour les aborder.

Construire des passerelles

Après quelques mois de veille sur le sujet, je suis convaincu de la nécessité de prendre en compte ce phénomène émergent qui traverse la littérature, le journalisme, les industries créatives (cinéma et jeu vidéo notamment). Avouons le toutefois, les contenus transmedia francophones (au sens strict de la définition) qui peuvent intéresser les enseignants,  sont encore peu nombreux. Rassurez-vous il y a quand même de quoi faire. Prenez par exemple, les webdocumentaires. Ils constituent des ressources intéressantes à exploiter pour des disciplines telles l’éducation civique, l’histoire et la géographie . On commence à voir aussi d’intéressantes choses dans le domaine scientifique.

L’ enseignant documentaliste qui travaille particulièrement en lycée devrait, à mon humble avis, exercer une veille documentaire vers ce type de ressources et les intégrer dans son catalogue. Dorénavant, sur un sujet donné, outre un livre documentaire et des articles de presse signalez aussi les webdocumentaires. Je vous recommande de les mentionner dans vos sitographies et sur les pages web de vos cdi !
Les webdocs peuvent constituer également de bons supports pour l’éducation aux médias. Pensez-y pour la Semaine des médias et de la presse à l’école !

Dans le domaine des fictions, les ressources sont moins nombreuses. Néanmoins des éditeurs commencent à occuper le créneau. C’est le cas par exemple de Bayard Editions avec des titres comme Cathy’s BookL’Affaire Amanda ou Skeleton Creek. Je suis convaincu que d’autres éditeurs s’y mettront. Avec la narration transmedia, on verra ainsi émerger de nouvelles formes d’écriture, une autre manière de travailler pour les auteurs, des relations nouvelles s’instaurer avec les lecteurs. Des chantiers passionnants s’ouvrent pour le monde de l’édition. Et nous devons y être attentifs.
Si vous suivez ma veille sur  pearltrees ou sur Scoop.it vous trouverez de quoi alimenter votre réflexion et trouver des ressources pour vos élèves.
A défaut d’oeuvres transmedia, je vous recommande de ne pas négliger non plus les   ressources cross-médias, celles qui déclinent une histoire  sur différents supports. Par exemple, un roman et sa version bande dessinée voir même un film ou un dessin animé en DVD. Ce dernier cas de figure, il est vrai, se retrouve davantage en médiathèque qu’en CDI.

Conseils pour débuter

Tout d’abord commencez par répertorier les ressources autour d’une œuvre : sites officiels, sites de fans, wikis,  pages facebook , comptes twitter. Vous  les signalerez ensuite dans votre catalogue , sur une page du site web de votre cdi.  Je trouve pratique de les agréger au moyen d’un outil comme pearltrees.
Un de nos collègues Thomas Maillioux propose aussi un moyen intéressant pour créer des passerelles entre les ressources : le qr-code. Regardez son tutoriel, vous comprendrez !

Développer la fan-attitude

Illustrons cela par un exemple. Une roman commence à faire un tabac chez les ados : The Hunger Games. Je ne l’ai pas encore au cdi. Mais je suis persuadé qu’à la rentrée, on va me le demander. Les enfants auront vu son adaptation cinématographique et me demanderont sans doute si je dispose des livres. Très souvent cela se passe comme cela. Dernièrement avec la "Guerre des boutons", mes vieux Pergaud poussiéreux sont sortis des étagères et ont repris une nouvelle vie !
En collectant des ressources autour de Hunger Games (ici sur pearltrees), je ne vais pas simplement toucher de nouveaux lecteurs mais je vais aussi favoriser la naissance d’une communauté de fans autour de cette oeuvre. Je favorise leur envie  d’aller plus loin, leur "fan-attitude". Cet engagement peut prendre plusieurs formes : des commentaires sur le blog de votre structure, la réalisation d’oeuvres (fan-art) ou d’histoires (fanfictions). Il y a là matière à créer de nouvelles animations avec les élèves ( en particulier au collège) qui nécessiteraient d’autres développements. Je pense que je touche ici un point important. Je le ferai sans doute ultérieurement sur ce blog.
De même, je n’aborde pas les récits interactifs en ligne également riches de promesses. J’en suis convaincu, travaillant en ce moment  avec mes élèves de sixième sur Alice Inanimée.
Attention, je ne vous dis pas que cette manière de fonctionner doit se généraliser sur l’ensemble de votre structure. Je dis simplement qu’elle peut être un moyen d’animer différemment une partie de votre fonds et de développer l’envie de lire des élèves. C’est déjà pas mal.

Ressources :
Sur le webdocumentaire : Webdocu.fr et Le blogue documentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s